Bandeau
La Courtine 1917
Lumière sur les évènements survenus en 1917

Site de l’association La Courtine 1917 .À la mémoire des 10300 soldats russes de la première brigade internés au camp de La Courtine du 26 juinau 19 septembre 1917 . Ils y furent militairement réprimés , eux qui s’étaient mutinés contre la poursuite de la guerre , exigeant leur rapatriement en Russie révolutionnaire .

Le « camarade rousky » de Jean Giono
Article mis en ligne le 25 juin 2014
dernière modification le 26 novembre 2014

par Christophe
logo imprimer

Un article de Michel Patinaud

Dans sa nouvelle peu connue « Ivan Ivanovich Kossiakoff » (extraite du volume « Solitude de la pitié », 1932), le grand romancier français a livré une histoire d’amitié magnifique dans le contexte de 14-18. L’auteur provençal - par ailleurs poète exalté des civilisations proches de la nature – revint de la grande boucherie drapé en pacifiste intégral. Dans un autre roman « Le grand troupeau »(1931), il dressait déjà un réquisitoire contre la guerre. Son expérience douloureuse lui fit ainsi écrire ces mots : « j’ai honte de toutes les guerres ». Mobilisé en 14 à 20 ans, il fut au front jusqu’à la fin, et notamment au Chemin des Dames. Ici le fort de La Pompelle, qui abritait une partie du contingent russe, notamment le personnage qui a donné son nom à la nouvelle. Peu importe le véridique et le romanesque. Giono a nourri ses deux oeuvres d’une vision cauchemardesque, où des rencontres sublimes pouvaient aider à tenir le coup. Ces lignes ne dressent pas un tableau de la guerre – bien que nombre d’aspects historiques y soient passionnants - mais un portrait magnifique. Celui d’un « moujik » assez étonnant, avec qui des liens très forts se nouent rapidement, par la seule force des gestes et du regard. Giono, qui parle à la 1 ère personne, est envoyé en mission au fort :

« C’est toi qui faisais la liaison avec les Anglais au bois des zouaves ?
–Oui, mon capitaine
- Bon, tu iras au fort de la Pompelle avec les Russes pour la signalisation.
- Je ne sais pas le russe, mon capitaine.
– Ça peut foutre ?... Au canal on te dira.
 Je me demande s’il veut parler du chemin à suivre ou d’une méthode pour apprendre le russe en cinq minutes. »

Giono et son "camarade rousky"ressuscités par le cinéma .

Cette nouvelle a été portée à l’écran, dans un téléfilm de 1990, dirigé par Fabrice Cazeneuve, produit par antenne 2. Très fidèle, et donc d’une grande intensité dramatique. Je recommande particulièrement les scènes où Ivan saoule tout le monde avec ses airs d’accordéon, risquant au clair de lune de se faire repérer par l’ennemi . Et surtout cet épisode-clé, où d’un seul geste complice, les deux amis décident de ne pas signaler à l’artillerie le passage d’une carriole allemande remplie de foin. Cette « faute » vaudra le peloton d’exécution à Ivan, alors que Giono est déjà reparti vers les lignes françaises. Une expérience humaine bouleversante, et je pense, un grand moment de littérature, mais aussi d’histoire. Ivan Ivanovitch aurait pu connaître La Courtine, puisque les brigades stationnées à La Pompelle y furent envoyées. Mais tombé sous des « balles amies » (quel joli terme !) lui évita de mourir sous les obus français. Un caporal de ce nom, a été inhumé en sépulture individuelle dans la tombe n° 372 du cimetière de Saint-Hilaire-le-Grand avec la mention « Mort pour la France » ? On peut donc se demander si le Ivan de la nouvelle a bien existé, mais est-ce essentiel ? Sans doute pas. Personnellement, je ne retiens de cette lecture, et de ces images – utilisées avec des élèves de 3è – qu’un message de fraternité universelle.
On peut éventuellement se reporter au site du CNDP, lieux de mémoire, en cliquant « fort de la Pompelle ». Il y est fait allusion à la mutinerie de La Courtine, ainsi qu’au monument du cimetière.



Livres sur le sujet :

Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilenko de Rémi Adam

Paru le 30 octobre 2014 :

« Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilenko » (...)

« Faits divers » d’Henri BARBUSSE

Publié en Février 1928 aux éditions Flammarion .

Dans ce recueil, figure un (...)

De Russie en Occident, échos d’une vie , L. Weber-Bauler.

« Échos d’une vie - De Russie en Occident »

de Léon Nikola Evitch (...)

Le temps retrouvé du soldat russe Anissim Ilitch Otmakhov

France 1916 - 1920

Afin de donner au lecteur un récit plus agréable à (...)

Le « camarade rousky » de Jean Giono

Un article de Michel Patinaud

Dans sa nouvelle peu connue « Ivan (...)

Creuse 1917, Histoire du soviet de La Courtine

Parayre (Régis) : « Creuse 1917, Histoire du soviet de La Courtine », (...)

14-18 les refus de la guerre d’André Loez

André Loez : 14-18 les refus de la guerre. Une histoire des mutins, Paris, (...)

Les carnets de Stéphane Gavrilenko

« Les carnets de Stéphane Gavrilenko. Un soldat russe sur le front de (...)

La première guerre mondiale de Pierre Renouvin .

Il s"agit du "Que sais-je ?" N° 326 .P U F .

Ma Vie de Léon Trotsky

Rieder, 1934. 256 pages

Dix jours qui ébranlèrent le monde .

De John Reed .EDITIONS SOCIALES, 1958. 381 pages .

La Grande Guerre de Pierre Miquel .

Paru en 2008 aux éditions Fayard dans la collection Histoire (...)

With Snow on Their Boots

The Tragic Odyssey of the Russian Expeditionary Force in France During (...)

Héros et mutins : les soldats russes sur le front français 1916-1918

Présenté par Eric Deroo et Gérard Gorokhoff , Gallimard-DMPA, 2010 (...)

1917, la révolte des soldats russes en France

De Rémi Adam , 2007 Éditions lbc , collection Histoire .

Les Fusillés de la Grande Guerre et la mémoire collective (1914-1999)

De Nicolas Offenstadt , Paris : Odile Jacob , 2000 .

Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918

Préface de Rémy Cazals, première édition : Maspero, 1978 ; rééditions Éditions (...)

 Les Mutineries de 1917

De Guy Pedroncini , Publications de La Sorbonne ,1967 .

Les damnés de la guerre .

Les crimes de la justice militaire (1914-1918) .

De Roger Monclin , (...)

La Mutinerie De La Courtine. Les Régiments Russes Révoltés En 1917 Au Centre De La France. de Poitevin Pierre

Auteur : POITEVIN PIERRE

Editeur : Payot

Parution : 01/01/1938

HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN FRANCE 1915-1920

de Rémi Adam .

HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN FRANCE 1915-1920

Les (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.15