Bandeau
La Courtine 1917
Lumière sur les évènements survenus en 1917

Site de l’association La Courtine 1917 .À la mémoire des 10000 soldats russes de la première brigade internés au camp de La Courtine du 26 juin au 19 septembre 1917 . Ils y furent militairement réprimés , eux qui s’étaient mutinés contre la poursuite de la guerre , exigeant leur rapatriement en Russie révolutionnaire .

Annexe 5 - Rapport d’activité

par Jacques
logo imprimer

Annexe 5

Rapport d’activité de l’association La Courtine 1917 - avril 2017 – juin 2018

Nous avons tenu notre dernière assemblée générale le 25 mars 2017 soit il y a 15 mois exactement. Le rapport d’activité que je vais vous présenter va donc couvrir toute cette période même si j’aurais dû m’astreindre à présenter 2 rapports, le premier qui aurait dû couvrir d’avril 2017 à décembre 2017 (l’année civile) et fournir un complément pour la période de janvier 2018 à juin 2018.
Mais cet exercice était compliqué et surtout difficile pour une écoute attentive, aussi ai-je fait un seul rapport rassemblant la totalité des 15 mois d’activité.
Je reviendrai rapidement dans la première partie de ce rapport sur les rubriques habituelles en me bornant à rappeler brièvement les principales actions et initiatives de l’association. Par contre je terminerai de façon plus détaillée dans la deuxième partie en revenant sur l’évènement majeur de notre activité qui a été l’organisation et la réalisation des journées du centenaire de la mutinerie qui se sont tenues en septembre dernier ici même à la Courtine.

1. Les Lettres d’information aux adhérents et la communication

Nous avons beaucoup communiqué au cours de ces 15 derniers mois et en premier lieu auprès des adhérents de l’association, auquel nous avons envoyé 3 lettres d’informations qui leur ont été réservées. De plus, ils ont été destinataires de 8 lettres d’informations sur les journées du centenaire et aussi de nombreux autres courriers pour faire appel à eux, pour avoir leurs avis, leur participation à des initiatives et pour les solliciter sur leurs souhaits.

2. Les réunions statutaires du CA organisées depuis la dernière AG

Nous avons tenues 4 réunions de CA depuis la dernière AG. Celles-ci ont été convoquées avec des ordres du jour et des documents préparatoires. Elles ont à chaque fois déterminé les tâches et les mandats donnés à chacun des membres du bureau.
Ces réunions de CA qui se sont tenues à Guéret ont toutes donné lieu à l’établissement d’un compte rendu adressé à tous les adhérents. A noter que les 10% d’adhérents qui ne disposent pas d’internet, reçoivent par courrier postal tous ces comptes rendus et autres informations aux adhérents.

3. Le site internet de l’association, Facebook, la chaine Youtube

Site internet : avec notre site internet, nous avons continué à recevoir de nombreuses demandes d’informations et de collaborations, des contacts ont été établis avec des historiens, des auteurs, des journalistes, avec de nouveaux descendants de soldats russes, avec des directeurs de musée avec qui nous avons échangé des documents et des informations.
Avec ses 46 rubriques, ses 157 articles et 10 sites référencés, le site a reçu 61 770 visites depuis sa création, soit en 4 ans d’existence, une moyenne de 43 visites par jour.
Remercions cette année encore notre webmaster Christophe Bayet-Tordo pour ce travail, pour tout le temps passé sur notre site qui fait référence pour toutes les personnes qui s’intéressent au corps expéditionnaire russe, à la première guerre mondiale et au pacifisme.

Page Facebook : le responsable Jacques Guilbert y met des brèves et surtout les informations pour tout nouvel évènement (film, conférence, dédicace, présence salon, AG, ...), toute nouvelle publication sur le site Internet et toute nouveauté (sortie cahier, livre, ...). Nous y avons mis aussi de nombreuses photos et quelques vidéos. Nous y mettrons bientôt celles de notre chaîne Youtube. Nous avons 270 « fans » (35% de femmes et 65% d’hommes), dont 244 en France, et 26 dans 11 autres pays. Nous avons aussi 281 abonnés à notre page (sans doute les 270 fans + quelques autres) ce sont des personnes qui se sont abonnées pour recevoir automatiquement nos publications sur notre page.
Les articles de nos pages sont parfois partagés sur d’autres pages d’association (Mouvement de la paix, Corrèze info, ...) ou sur les pages de nos fans rendant ainsi encore plus visibles notre page et notre association.

Chaîne vidéo  : Nous disposons également maintenant d’une chaîne Youtube dans laquelle sont déjà déposées plus d’une vingtaine de vidéos du centenaire de 8 à 20 minutes chacune. Réalisé par le vidéaste Philippe Rolle, ces vidéos retracent très bien la majeure partie des différents moments des 3 journées du centenaire. Ces vidéos qui sont une belle carte de visite de l’association, seront également accessibles prochainement à partir du site internet et de Facebook. A l’issue de l’AG d’aujourd’hui, tous les adhérents dans un premier temps et ensuite nos centaines de contacts, seront informés de l’existence de notre chaîne et pourront ainsi accéder à toutes les vidéos.

4. L’association à travers la presse, les magazines, les radios et la télé

Ce sont au total 32 titres de journaux, magazines et revues, pour l’essentiel français, mais également 3 en Russie, qui ont parlé de notre association et de ses activités depuis sa constitution, deux classeurs compilant l’essentiel de ces articles sont disponibles à la consultation.
La Communauté de commune Haute-Corrèze, son Président et son vice-président à la Culture, respectivement Monsieur Chevalier et Monsieur Brugère, mais aussi de nombreuses communes en Creuse et office de tourisme en région Limousin ont fait connaître et ont relayé les informations sur les initiatives de notre association pour les journées du centenaire.

Le bulletin municipal de La Courtine a consacré à nouveau en 2018 quatre pages à notre association rendant compte des journées de septembre dernier, nous remercions le maire Jean-Marc Michelon, Marcelle Prieur, 1ère adjointe et l’ensemble du conseil municipal de cette sympathique attention. Des exemplaires du bulletin municipal sont disponibles pour les adhérents présents qui le souhaitent.

Nous avons eu également des émissions et des interviews radios dans le cadre des partenariats que nous avions passés avec France Bleue Creuse, Radio Vassivière, et Radio Pays de Guéret.

France 3 Limousin et France 3 Nouvelle Aquitaine ont réalisé 4 reportages et interviews de membres de l’association pour préparer ou rendre compte des journées du centenaire. Rappelons que nous avions conclu un partenariat avec cette chaîne publique. Ce partenariat a très bien fonctionné, les engagements pris ont été intégralement respectés de part et d’autre et je voudrais chaleureusement remercier ici au nom de toute l’association, Dominique Papon, délégué à l’antenne et aux programmes de France 3 Nouvelle Aquitaine et Marie- Catherine Belloir, responsable du marketing à France 3 Limousin.

5. Les représentations de l’association dans des manifestations de l’Ambassade Russe

Des adhérents de la Courtine 1917 ont représenté notre association à deux manifestations auxquelles nous étions invités par l’Ambassade Russe :
- 17 avril 2017 : Centenaire de la libération du village de Courcy par le CERF(Corps expéditionnaire russe)
- 29 mai 2018 : Inauguration de l’obélisque dédié au souvenir du sacrifice de la 3ème brigade à Aguilcourt ( Mont Spin )
A ajouter aussi les relations cordiales que nous avons eu avec le Consulat Russe de Strasbourg. Nous avions été sollicités pour participer à une expo conjointe : LC1917 avec notre expo et le Consulat avec une expo sur les affiches de la Révolution. Ce projet a avorté pour cause d’expulsion de diplomates russes….

6. Le livre « 1917 le Limousin et la Révolution Russe »

Ce très beau livre de 192 pages sorti fin août 2017, a été édité par Les Ardents Editeurs à Limoges dont le responsable est Jean-Marc Ferrer.
Cet ouvrage a été dédié à Danièle Carrance, notre amie décédée en mai 2016, elle qui était une cheville ouvrière de notre association et dont la passion de la langue, de l’histoire russe et l’enthousiasme, ont tant contribué à faire revivre la mémoire russe en Limousin.
Le projet de ce livre nous a été soumis par Anne Manigaud, biographe de Marcel Body, membre des associations Mémoire ouvrière en Limousin, PR2l et de La Courtine 1917. Ce livre est donc devenu une co-réalisation entre Anne et 6 autres contributeurs, 3 qui ne sont pas membres de l’association : Rémi Adam, Jean-Pierre Caule, Denis Martin et 3 autres qui sont membres de LC1917, Jean Gavrilenko, Eric Molodtzoff et Jean-Paul Gady. Deux historiens ont préfacé ce livre : Jean-Jacques Marie et Dominique Danthieux.
Que tous ceux que je viens de nommer soient à nouveau chaleureusement remerciés.
Au titre de la participation à ce livre, l’association a reçu gratuitement de l’éditeur, 45 exemplaires qui ont été vendus 20€ aux adhérents au lieu de 26€ , ce qui a rapporté un bénéfice de 900€ à l’association.

7. Une BD sur la mutinerie de la Courtine

Enfin, signalons qu’une BD sur le corps expéditionnaire russe et la mutinerie est toujours en cours de réalisation, le scénario étant de Florian Cloots et les dessins de Manoï. Les premières planches de cette BD ont été exposées lors des journées du centenaire ;

8. Livres d’histoire, romans, essais, nouvelles, BD, etc…

En 2017, nous avons eu connaissance de nouveaux livres édités dont les auteurs sont membres de La Courtine 1917 : Didier Daeninckx, Jean-Jacques Marie, Corinne Valade, Jean-Yves Le Naour, Liliane Fauriac, Loïc Le Bars…Cette liste n’est certainement pas exhaustive mais dans le cahier n°6 de septembre prochain, nous essaierons de dresser pour les lecteurs des Cahiers, la liste complète de ouvrages parus dans l’année écoulée et leurs auteurs.

9. Projets et réalisations avec des scolaires

Nous reviendrons dans la deuxième partie de ce rapport d’activité sur la participation des écoles primaires aux journées du centenaire, mais je voudrais vous faire part d’une autre réalisation avec des scolaires qui mérite à mon avis d’être mentionnée.
Dans le cadre d’un TPE (travail personnel encadré) des élèves de 1ère du Lycée Rollinat d’Argenton sur Creuse ont pris contact en octobre 2017 avec notre association. Ils souhaitaient préparer leur TPE sur la Révolution russe et la mutinerie de La Courtine. Nous avons été les voir et nous avons pu longuement discuter et échanger avec eux, leur remettre des documents, les cahiers, une iconographie.
Ils ont soutenu en mars 2018 leur TPE devant les professeurs sur la base d’un mémoire de 36 pages qu’ils ont rédigé. Ils s’excusent de ne pouvoir participer aujourd’hui à notre AG mais les révisions et le Bac passent d’abord ont-ils dit et ils nous souhaitent de bons travaux. Dans leur mémoire, ils remercient chaleureusement notre association de les avoir aidé. Pour les adhérents présents aujourd’hui à l’AG et intéressés par ce travail scolaire, quelques exemplaires étant disponibles ici sur papier, vous pourrez en prendre ou les consulter.

10. Les Cahiers de La Courtine 1917

Le quatrième numéro des Cahiers de La Courtine1917 est sorti mi-août 2017.
Le n°5, un 60 pages qui rend compte du colloque du centenaire et comporte un reportage photo encarté est paru en février 2018.
Le n° 6 est prévu pour être édité en septembre, il assure ainsi le caractère semestriel de notre revue, le sommaire vous sera donné tout à l’heure dans le compte rendu de la commission.
Les Cahiers tant sur la forme que sur le fond sont beaucoup appréciés par les membres de l’association mais aussi, bien au-delà. Les ventes effectuées lors de nos initiatives sont significatives et permettent de dégager un bénéfice conséquent. Il reste sur ce point à constituer un vrai comité de rédaction pour la confection de ces cahiers, mais cela fait partie de la discussion que nous aurons dans l’assemblée générale.

11. Notre association et celle des descendants des soldats russes

Une nouvelle association dénommée : « Association soldats russes 1916-1917 » vient de se constituer officiellement samedi 26 mai dernier. Le président est Didier Yazlovetsky Cerf, le siège est à la mairie de Courcy.
Le souhait d’avoir une association de descendants est né après le 1er regroupement des descendants qui étaient présents au colloque de Marseille organisé en avril 2016 par La Courtine 1917.
L’idée était de regrouper les descendants afin de mettre en place une structure d’entraide dans les recherches et de partage des histoires familiales. Il s’est exprimé aussi le besoin d’une représentation spécifique auprès des autorités russes. Certains se rendent régulièrement en Russie et d’autres ont le projet de s’y rendre. C’est le constat d’isolement des descendants dans leurs travaux de recherche qui a abouti à ce projet.
L’idée n’étant pas de « doublonner » les buts de La LC1917 mais de répondre à des préoccupations qui relèvent de l’histoire privée des descendants, beaucoup de ceux-ci étant membres des 2 associations.

12. Bilan des conférences, expos, projections, dédicaces, etc.

Le bilan complet et détaillé en 14 pages, est disponible sur papier à cette AG pour les adhérents présents qui le souhaitent, mais en voici en quelques mots le résumé par rubriques.

12-1. Conférences de l’association :

Il y en a eu 18 organisées en 12 mois.
Elles ont rassemblé 1850 personnes dans 18 villes des 12 départements suivants : 19, 21, 23, 33, 39, 42, 45, 54, 63, 80, 87, 93.

12-2. Expositions sur le corps expéditionnaire russe :

Il y en a eu 17 d’organisées dans 17 villes de 11 départements pour une durée d’exposition de 175 jours avec un public de plus de 3 100 personnes.
Le prêt de la location des 3 exemplaires des expositions a rapporté 1 500€ à l’association.

12-3. Projections de films, documentaires avec débats :

Il y en a eu 19 organisés dans 12 villes de 9 départements avec un public de 1400 personnes.

12-4. Dédicaces du livre « 1917 le limousin et la Révolution Russe » :

Il y a eu 15 séances de ventes dédicaces et 171 livres vendus à cette occasion, soit fournis par l’association soit par les libraires ou par Les Ardents Editeurs. Signalons que la vente du livre a dépassé à ce jour les 1000 exemplaires ce qui n’est pas si mal pour un livre d’histoire aussi spécialisé.

Globalement toutes ces initiatives de l’association et quelques autres sur cette année écoulée entre les 2 assemblées générales, ont dégagé des ventes de publications (cahiers, livres, catalogue et autres produits) pour un montant de plus de 16 000€.

* * * * * * * * * * * * * * * * * *

Pour conclure cette première partie signalons que des initiatives sont en cours sur la base de rencontres et d’engagements qui ont eu lieu et dont nous parlerons plus tard dans cette AG avec le compte rendu de la commission « projets » :
- Les suites des rencontres avec les archéologues et le Préfet sur le projet de fouilles dans le camp militaire
- La participation de LC 1917 à des spectacles pacifistes en novembre prochain en Haute-Vienne en partenariat avec 20 autres associations
- La traduction en français qui est en cours d’un livre en russe qui a été écrit et publié en 1960 en URSS par un mutin de La Courtine.

Venons maintenant à la deuxième partie de ce rapport d’activité qui est assez conséquente parce qu’elle concerne le bilan de la préparation, de l’organisation et de la réalisation des journées du centenaire de septembre 2017. Mais cela vaut la peine que l’on prenne un peu de temps pour rendre compte d’un tel évènement.

13. Les journées du centenaire, 15, 16 et 17 septembre 2017

Ces journées organisées par l’association La Courtine 1917 avaient obtenu le label officiel « Mission 14/18 » et par voie de conséquence une présentation et une reconnaissance nationale.
Elles ont vu en 3 jours et demi se succéder pas moins d’une quinzaine d’initiatives historiques, pédagogiques et culturelles qui ont réunies 2 800 personnes, jeunes et adultes : colloque, débats, séances de cinéma, représentations théâtrales, instants de contes, spectacles de marionnettes, concerts, soirée cabaret, etc. Sans revenir de façon exhaustive sur tous ces évènements, nous avons néanmoins souhaité en évoquer quelques-uns.

Elles ont débuté en Corrèze le jeudi 14 septembre dans le cadre du partenariat avec la communauté de communes Haute Corrèze. Nous avons ainsi présenté à la médiathèque intercommunale d’Ussel du 29 août au 14 septembre notre exposition « 1915-1920, Le corps expéditionnaire russe en France et la mutinerie de La Courtine ». Dans ce même lieu nous avons tenu une conférence sur la mutinerie des soldats russes à La Courtine le 1er septembre et nous avons organisé le 14 septembre une dédicace du livre « 1917 le Limousin et la Révolution Russe ». Ce soir-là eut lieu au cinéma Le Carnot d’Ussel la projection en avant-première du documentaire « Lénine et Marcel » dans le cadre du partenariat avec France 3 Nouvelle-Aquitaine coproducteur de ce film avec Zoulou Productions.

En introduction à la présentation du documentaire, la direction de France 3 Nouvelle-Aquitaine a remercié chaleureusement La Courtine 1917 pour son implication et a donné la parole à un de ses représentants. 280 personnes ont assisté à la projection et au débat qui a suivi en présence des 2 réalisateurs et d’Anne Manigaud la biographe de Marcel Body augurant ainsi l’assistance nombreuse qui allait participer dès le lendemain aux 3 journées du centenaire.

13-1. Journée du vendredi 16 septembre à La Courtine

Notre objectif était de faire participer des classes d’élèves de primaire, de collèges et de lycées à cette journée que nous avions rythmée de façon ambitieuse avec un parcours de 5 expositions, avec la projection de films documentaires et des dessins animés, avec des échanges avec des descendants de soldats russes passés à La Courtine en 1917, avec un conteur, avec des dessinateurs de bandes dessinées, avec du théâtre de rue et un spectacle de marionnettes.
Pour préparer cette journée avec un public scolaire, nous avions fin 2016 rencontré au Rectorat de Limoges l’Inspecteur général d’Histoire, établi avec son aide puis validé des fiches pédagogiques pour les CM1, 3ème et 1ère. En mai et juin 2017 nous avions contacté plusieurs écoles et lycées pour leur faire la proposition d’envoyer des classes le 15 septembre pour les activités prévues cette journée-là.
Vendredi 15 septembre nous avons donc accueilli 81 élèves et leurs enseignants d’un IME et des écoles de communes creusoises, La Courtine, Flayat, Felletin et Sornac.
L’équipe d’encadrement de l’association était composée de 10 personnes dont 4 descendants de soldats russes. Nous avons constaté un très grand intérêt de ces jeunes pour ce qui leur était montré et dit sur les soldats russes, la mutinerie, la guerre, le pacifisme, la paix, etc. A signaler la présence et les intéressantes explications et démonstrations auprès du public scolaire et tout au long de ses 3 jours, de Nicolas Gauthier de l’association « Le poilu de la Marne », habillé en soldat russe de 1917. Un grand merci à lui.
Beaucoup de questions furent posées tout au long de cette journée, les échanges avec nos amis descendants des soldats russes furent très intéressants. Le spectacle de conte avec Kamel Guenoun et l’accompagnement musical de Loïc Le Diuzet, la pièce de théâtre avec Yannick Boulanger et les spectacles de marionnettes avec Corinne Valade furent particulièrement appréciés par ce jeune public.
Les enseignants ont chaleureusement remercié l’association pour cette intense et intéressante journée et la plupart ont souhaité nous revoir dans leurs écoles, avec leurs élèves, pour prolonger cette journée.

13-2. Vendredi 18h30, inauguration des journées du Centenaire

Après la visite inaugurale de notre exposition « 1915-1920, le Corps expéditionnaire russe en France et la mutinerie de La Courtine », le Président Jean-Louis Bordier au nom du Conseil d’administration et tous les membres de l’association La Courtine 1917, prit la parole pour présenter les activités et les projets de l’association souhaitant particulièrement que soit créé à La Courtine, dans le cadre d’un projet de territoire, un espace mémoriel afin que cette page d’histoire ne tombe pas dans l’oubli.

A son invitation prirent ensuite la parole, Monsieur Jean Marc Michelon Maire de La Courtine, Pierre Chevalier Président de Haute Corrèze Communauté, Geneviève Barrat Vice-présidente du Conseil Régional, Monsieur Vincent Turpinat représentant Monsieur Jean-Baptiste Moreau Député de la Creuse, Messieurs Eric Jeansannétas et Jean-Jacques Lozach Sénateurs de la Creuse, tous félicitant l’association pour son travail de mémoire, puis Monsieur Michael Savva Ministre Conseiller auprès de l’Ambassade de la Fédération de Russie en France rappelant l’amitié Franco-Russe. Enfin au nom de l’Etat, Monsieur Philippe Chopin Préfet de la Creuse insista sur la labellisation « Mission Centenaire 14/18 » de ces journées et notre devoir de transmission auprès des jeunes générations. Ces prises de paroles se terminèrent par un buffet dinatoire avant les spectacles du soir.

13-3. Les moments culturels

Nous avons voulu dans ces journées de commémoration alterner communications scientifiques et moments culturels. Chaque spectacle avait été choisi avec attention pour les valeurs de paix et de fraternité qu’il porte.
Le premier de ces spectacles « Ces inconnus chez moi », raconte à travers témoignages, lettres et chansons, un aspect méconnu et inattendu de cette guerre de 14-18 : la rencontre entre des peuples. Ils étaient Indiens, Canadiens, Néo-Zélandais, Australiens, Américains, Amérindiens, Africains, Annamites, Chinois, Egyptiens, Russes… tous venus des quatre coins du monde, côtoient en France, femmes, enfants et vieillards confrontés à leur quotidien douloureux : la guerre. Un passage important de ce spectacle est dédié aux soldats russes, mutins de La Courtine.
Le spectacle présenté par Françoise Barret et Isabelle Bazin a été longuement applaudi.
Tout au long de ces 3 journées, dans une salle de 90 places pleine en permanence, ce sont aussi 10 films et documentaires qui ont été projetés au public parfois à plusieurs reprises suivant une programmation établie par Danièle Restoin et Michel Patinaud.

13-4. Le colloque du samedi 16 septembre

L’objectif de l’association fut dès le départ de permettre à une assistance souhaitée nombreuse, non spécialiste forcément d’histoire et qui soit le plus possible régionale, de trouver un intérêt à participer à un colloque d’une journée à La Courtine.

Pour cela nous avions fait le choix d’un équilibre entre historiens régionaux et nationaux, entre les thèmes généraux (histoire du Corps expéditionnaire russe, des mutineries, du pacifisme, de la révolution russe) et d’autres plus particuliers et locaux (la fédération socialiste de Haute-Vienne et le pacifisme, la vie à l’arrière du front en Creuse, la mobilisation des femmes, le limougeaud Marcel Body en Russie en 1917).
Ainsi sous la présidence d’Eric Molodtzoff et de Bernard Langlois dans le rôle de modérateur, prirent successivement la parole : Jean-Yves Le Naour, Jean-Jacques Marie, Anne Manigaud, Annette Marsac, Michel Patinaud, Dominique Danthieux, Armelle Bonin-Kerdon et Rémi Adam.

Nous avons été agréablement surpris de voir une assistance très nombreuse assister à ce colloque. En permanence il y eu 300 personnes qui assistèrent au colloque mais nous pouvons dire que globalement sur les deux demi-journées, ce sont plus de 400 personnes qui y auront assisté.
De notre avis et de celui de très nombreux participants, les communications furent d’un très bon niveau et les moments d’échanges avec la salle furent très intéressants. Il y eut le grand moment d’émotion de 10 h du matin avec la Marseillaise des travailleurs et la Marche funèbre qui retentirent dans la salle et qui rappelèrent ce que joua l’orchestre des mutins au premier coup de canon reçu, à la minute près, 100 ans auparavant, le 16 septembre 1917. Nos sincères remerciements vont aussi aux chanteurs et chanteuses de la troupe Les Amis de Louise qui en fin de ce colloque interprétèrent devant un public ému, la chanson « Les mutins de La Courtine », et 2 autres chansons en russe « La Marseillaise des travailleurs » et « Okoudjava ».

13-5. Rencontre du public avec trois romanciers

Le samedi entre 19 et 20 heures, la salle de cinéma de La Courtine, une fois n’est pas coutume, s’est emplie d’un public attentif pour une heure d’échange avec trois romanciers invités à présenter un de leurs romans. Corinne Valade, Liliane Fauriac et Raymond Masai ont en effet ce point commun d’avoir construit une œuvre romanesque autour de l’épopée du corps expéditionnaire russe et de la mutinerie de La Courtine.
Trois pacifistes, trois destins, trois romans que le public a accueillis avec enthousiasme comme les questions et les échanges l’ont confirmé au cours de l’heure qui a suivi.
A l’issue de cette rencontre avec le public, les trois auteurs, ont dédicacé leurs ouvrages.

13-6. Les spectacles du samedi

Le spectacle de Yannick Boulanger « …Car c’est bien d’humanité dont nous parlons » a été présenté deux fois devant un public bouleversé par le récit d’un poilu ordinaire, d’un simple paysan, contraint à prendre part à une histoire qui le dépasse… Une plongée au cœur des tranchées, sensible, humaine et révoltée.

Une autre proposition de spectacle était offerte en cette fin d’après-midi : un concert avec la chorale Droujba composée pour moitié de choristes d’origines russes ou ukrainienne avec un programme de chants populaires en langue d’origine. La petite église de La Courtine était comble et le public conquis.

13-7. Le cabaret russe

C’était le grand moment de convivialité attendu de ces trois jours de commémorations. Un repas de spécialités russes servi à 286 convives, des musiciens virtuoses multi instrumentistes de l’Ensemble Rossia, une soirée festive, chaleureuse et fraternelle. Les réservations étaient complètes 10 jours avant et nous avons dû avec regrets refuser bon nombre d’inscriptions.

13-8. La clôture des journées dimanche 17 septembre

Une dernière visite à l’une ou l’autre des 5 expositions installées dans la ville, un livre à la librairie du centenaire, un achat au marché de producteurs de pays avec l’association « Bienvenue à la ferme » et 3 spectacles :

Devant le monument aux morts de la commune à 11h30 : « Jean, solo pour un monument aux morts ». Hommage à son père, à Jean Jaurès et à tous les Jean partis au combat bercés par la hardiesse et la foi dans le progrès, ce solo de Patrice de Benedetti a abordé avec force, tendresse et aménité les notions du don, de l’espoir, du rapport à soi et au monde. C’est probablement ce spectacle sous une pluie battante, suivi par plus de 150 spectateurs, qui a déclenché la plus grande émotion.

15h salle polyvalente, récital de la pianiste internationale Gaëlle Théry. Que venait faire un récital piano dans un tel programme de commémoration pouvaient s’interroger certains ? Il faut rappeler comme je viens de le dire il y a un instant, qu’aux premiers coups de canons de 75 tirés sur les mutins le 16 septembre 1917, ces derniers répondirent en chantant la Marseillaise et en jouant la Marche Funèbre de Chopin. Ce concert était un hommage à leur mémoire.
La mutinerie réprimée, les soldats russes furent remplacés au camp de La Courtine par les troupes américaines dont certaines quelques mois plus tard amenèrent dans leurs bagages - mais pas que ! - le Jazz. Et c’est par un concert de jazz avec les Caïmans Swing que le point final de ces journées du centenaire fut donné.

13-9. Un espace librairie très fréquenté

Tout au long de ces 3 jours, cet espace en collaboration avec la librairie de La Courtine, a proposé 72 titres d’ouvrages divers pour des adultes et des jeunes avec un choix de livres variés, pour une partie sur des thématiques très spécialisées, mais aussi pour le grand public, de tous âges et avec des niveaux de lecture différents. Sur un total de 539 livres proposés, 339 ont été vendus soit plus de 62 % du fonds ce qui atteste de l’intérêt culturel du public venu participer à ces journées.

13-10. Une organisation en mode projet

Ce projet a été principalement piloté par un groupe restreint de membres du CA mais les différentes activités ont été réparties dans un comité d’organisation de 12 personnes qui se sont réunies ensemble 3 fois en plus de leurs tâches respectives. Les activités ont été gérées et mises en œuvre par 36 bénévoles de notre association. Répétons le, sans tous les bénévoles de l’association, rien n’aurait été possible.

13-11. Un bon bilan financier

L’association a réussi à organiser ces journées du centenaire avec un budget de 37 037,31 € (hors contributions volontaires) qui a été possible grâce aux subventions publiques qui représentent 38% des produits. Les recettes propres aux journées sont de 56% des produits et les apports directs et indirects de l’association représentent 6%. Pour plus de détails, voir le bilan financier qui a été présenté.
A signaler que les dépenses des journées du centenaire pour un tiers d’entre elles, ont été effectuées dans les commerces de la commune de La Courtine.

13-12. Des retombées médiatiques….

Ces journées ont eu des retombées médiatiques nationales et régionales très importantes grâce à des partenariats et accords avec France 3 Nouvelle-Aquitaine, France Bleue Creuse, Radio Vassivière, Radio Pays de Guéret, mais aussi les évocations de France Inter dans la marche de l’Histoire, le soutien de la presse régionale avec La Montagne, le Populaire, l’Echo et aussi de nombreux sites dont Géoculture, les sites des offices de tourisme d’Ussel, d’Aubusson, de Guéret.

13-13. Remerciements

Nos remerciements vont en premier lieu aux 36 bénévoles de l’association qui se sont dépensés sans compter tout au long de ces journées et des remerciements appuyés à trois bénévoles de La Courtine, Christian, Sylvain et Bichette.

Nos remerciements vont également aux nombreuses collectivités et institutions qui nous ont aidé : la Mission Centenaire, la DDCSPP, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Conseil Départemental de la Creuse, Haute Corrèze Communauté.

Nous adressons également nos chaleureux remerciements aux communes de Clairavaux, de Gioux, de Poussanges et tout particulièrement à la commune de La Courtine, à tous les membres de son conseil municipal, aux nombreux autres habitants de La Courtine et associations qui nous ont aussi beaucoup aidé et facilité la vie tout au long de ces journées, qui ont hébergé des bénévoles et aux commerçants de la commune qui ont été compréhensifs et très accueillants.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Je vous demande de bien vouloir m’excuser pour la longueur très inhabituelle de ce rapport d’activité mais il n’y aura plus de centenaire ni même de bicentenaire dont il faudra rendre compte. En tout cas je ne serai pas là pour le faire. Aujourd’hui à cette AG, bien que ce fût long, il m’a paru indispensable de mettre à la disposition des adhérents tous ces éléments de bilan d’activité de ces 15 derniers mois. Pour ceux qui le souhaitent vous pourrez donner votre point de vue dans la discussion qui va suivre, mais je crois pouvoir dire que ce bilan est une réalisation très collective, celle de beaucoup d’adhérents de l’association et dont nous pouvons mesurer l’importance avec je crois, fierté, enthousiasme et satisfaction.

Je vous remercie.

Jean-Paul Gady, secrétaire sortant
Le 23 juin 2018



Livres sur le sujet :

1917, le Limousin et la Révolution russe, regards inversés.

Anne Manigaud, Association La Courtine 1917 (dir.), 1917, le Limousin et la (...)

Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilenko de Rémi Adam

Paru le 30 octobre 2014 :

« Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilenko » (...)

« Faits divers » d’Henri BARBUSSE

Publié en Février 1928 aux éditions Flammarion .

Dans ce recueil, figure un (...)

De Russie en Occident, échos d’une vie , L. Weber-Bauler.

« Échos d’une vie - De Russie en Occident »

de Léon Nikola Evitch (...)

Le temps retrouvé du soldat russe Anissim Ilitch Otmakhov

France 1916 - 1920

Afin de donner au lecteur un récit plus agréable à lire, (...)

Creuse 1917, Histoire du soviet de La Courtine

Parayre (Régis) : « Creuse 1917, Histoire du soviet de La Courtine », (...)

14-18 les refus de la guerre d’André Loez

André Loez : 14-18 les refus de la guerre. Une histoire des mutins, Paris, (...)

Les carnets de Stéphane Gavrilenko

« Les carnets de Stéphane Gavrilenko. Un soldat russe sur le front de (...)

La première guerre mondiale de Pierre Renouvin .

Il s"agit du "Que sais-je ?" N° 326 .P U F .

Ma Vie de Léon Trotsky

Rieder, 1934. 256 pages

Dix jours qui ébranlèrent le monde .

De John Reed .EDITIONS SOCIALES, 1958. 381 pages .

La Grande Guerre de Pierre Miquel .

Paru en 2008 aux éditions Fayard dans la collection Histoire (...)

With Snow on Their Boots

The Tragic Odyssey of the Russian Expeditionary Force in France During (...)

Héros et mutins : les soldats russes sur le front français 1916-1918

Présenté par Eric Deroo et Gérard Gorokhoff , Gallimard-DMPA, 2010 (...)

1917, la révolte des soldats russes en France

De Rémi Adam , 2007 Éditions lbc , collection Histoire .

Les Fusillés de la Grande Guerre et la mémoire collective (1914-1999)

De Nicolas Offenstadt , Paris : Odile Jacob , 2000 .

Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918

Préface de Rémy Cazals, première édition : Maspero, 1978 ; rééditions Éditions (...)

 Les Mutineries de 1917

De Guy Pedroncini , Publications de La Sorbonne ,1967 .

Les damnés de la guerre .

Les crimes de la justice militaire (1914-1918) .

De Roger Monclin , Paris (...)

La Mutinerie De La Courtine. Les Régiments Russes Révoltés En 1917 Au Centre De La France. de Poitevin Pierre

Auteur : POITEVIN PIERRE

Editeur : Payot

Parution : 01/01/1938

HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN FRANCE 1915-1920

de Rémi Adam .

HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN FRANCE 1915-1920

Les damnés (...)

Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.22