Bandeau
La Courtine 1917
Lumière sur les évènements survenus en 1917

Site de l’association La Courtine 1917 .À la mémoire des 10000 soldats russes de la première brigade internés au camp de La Courtine du 26 juin au 19 septembre 1917 . Ils y furent militairement réprimés , eux qui s’étaient mutinés contre la poursuite de la guerre , exigeant leur rapatriement en Russie révolutionnaire .

La Révolution de Février et ses répercussions .

par Christophe
logo imprimer

- L’annonce de la Révolution, vue par un soldat du corps expéditionnaire :
« Je t’informe, mon cher frère Michaïl Apanas, que le soleil vient de se lever sur notre Russie et réjouit chaque soldat. De joie je ne sais que t’écrire. Mon cœur est en liesse. Nous l’avons cette liberté tant attendue. Nous sommes délivrés des bourreaux de Nicolas.(...) Maintenant nous sommes des citoyens libres. Quels événements ! (...) Ah ! Mes chers amis, la joie qu’éprouve tout sujet russe est inexprimable. Nous avons oublié que la guerre dure depuis trois ans déjà et qu’il y a des morts et des mutilés. Chacun se sent renaître comme dans un monde nouveau. Oh comme nous étions opprimés et las ! »
Service Historique de la Défense, archives du contrôle postal

- L’ordre (ou prikaze) N°1 du soviet des députés ouvriers et soldats de Petrograd transformant les rapports entre les soldats et les officiers dans l’ensemble de l’armée russe (1er mars 1917, ancien style) :
« A la garnison de la région de Petrograd. A tous les soldats de la garde, de l’armée, de l’artillerie et de la flotte, aux fins d’exécution immédiate et rigoureuse, et aux ouvriers de Petrograd, à titre d’information.
Le Soviet de députés ouvriers et soldats décide :

  1. ) Dans toutes les compagnies, dans les bataillons, régiments, batteries, escadrons et administrations militaires de toute sorte, et à bord des bâtiments de la flotte de guerre, on choisira immédiatement, par voie d’élection, un comité de représentants parmi les simples soldats des unités militaires ci-dessus indiquées.
  2. ) Dans toutes les unités militaires qui n’ont pas encore choisi leurs représentants au Soviet de députés ouvriers, on élira un représentant par compagnie qui, porteur de certificats écrits, se présentera à la Douma d’État le 2 mars courant, à 10 heures du matin.
  3. ) Dans tous ses actes politiques, l’unité militaire obéit au Soviet de députés ouvriers et soldats, et à ses comités.
  4. ) Les ordres de la Commission militaire de la Douma d’État ne doivent être exécutés que dans les cas où ils ne seront pas en contradiction avec les ordres et les décisions du Soviet de députés ouvriers et soldats.
  5. ) Les armes de tout genre telles que : fusils, mitrailleuses, automobiles blindées, etc. doivent se trouver à la disposition et sous le contrôle des comités de compagnie et de bataillon, et ne seront en aucun cas délivrées aux officiers, même s’ils en faisaient sommation.
  6. ) Dans le rang et pendant le service, les soldats doivent observer la plus stricte discipline militaire ; mais en dehors du service et du rang, dans leur vie politique, civique et privée, les soldats ne sauraient être lésés dans les droits dont jouissent tous les citoyens. Notamment le garde-à-vous au passage d’un supérieur et le salut militaire obligatoire sont abolis, hors service.
  7. ) De même sont supprimées les formules décernées aux officiers : Votre Excellence, Votre Noblesse, etc. ; elles sont remplacées par : monsieur le général, monsieur le colonel, etc.
    Les mauvais traitements de gradés de toute sorte à l’égard des soldats, et notamment le tutoiement, sont interdits ; toutes les infractions au présent ordre, ainsi que tous les malentendus dus entre officiers et soldats, ces derniers sont tenus de les porter à la connaissance des comités de compagnie.
    Donner lecture de cet ordre dans toutes les compagnies, bataillons, régiments, équipages, batteries et autres services armés et auxiliaires. »

- Lettre d’un soldat russe en France à propos de l’Ordre N°1 :
« Depuis ce jour (où fut annoncée la chute du tsar), nous ne cessons d’apprendre du nouveau. Egalité pour tous les généraux et les soldats, tous seront désormais des "messieurs". Plus de tutoiement. Ah ! Crois bien que cela ne va pas leur plaire, surtout à ces vieux officiers qui ont pu jusqu’à présent nous fouetter jusqu’au sang à coup de verges. »
Service Historique de la Défense, 7N 986, extrait de la correspondance extrait de la commission militaire de contrôle postale, mars-avril 1917.

- Le gouvernement provisoire invite les soldats à obéir aux officiers de l’ancien régime
« La prospérité de la Russie, tout son avenir, tout son bonheur, dépendent de notre victoire sur l’ennemi. Or la victoire est impossible sans un gouvernement fort de l’obéissance volontaire de tout son peuple (...). Les officiers doivent non seulement s’occuper des soins à donner aux hommes sous leurs ordres, mais encore les respecter car, comme eux, ils sont Citoyens de la Grande Russie. Les soldats doivent, eux aussi, non seulement obéir aveuglément, sans murmure, aux officiers, mais encore apprécier leurs soins cordiaux, ce qui a toujours fait la force de notre armée. »
Service Historique de la Défense, 17N 649, extrait de l’ordre du 5 avril 1917.



Livres sur le sujet :

L’HISTOIRE et le ROMAN (3) : « Après Marienburg », de Liliane FAURIAC

Un article de Michel Patinaud :

Ce beau roman est très émouvant. Par (...)

L’HISTOIRE et le ROMAN (2) : « Léopoldine », de Corine VALADE

Un article de Michel Patinaud :

Mes rêves de voir des ouvrages de (...)

L’HISTOIRE et le ROMAN (1) : quel intérêt pour nous, pacifistes ?

Un article de Michel Patinaud

Cet article [en 4 parties] est la synthèse (...)

Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilenko de Rémi Adam

Paru le 30 octobre 2014 :

« Le journal de Stéphane Ivanovitch Gavrilenko » (...)

« Faits divers » d’Henri BARBUSSE

Publié en Février 1928 aux éditions Flammarion .

Dans ce recueil, figure un (...)

De Russie en Occident, échos d’une vie , L. Weber-Bauler.

« Échos d’une vie - De Russie en Occident »

de Léon Nikola Evitch (...)

Le temps retrouvé du soldat russe Anissim Ilitch Otmakhov

France 1916 - 1920

Afin de donner au lecteur un récit plus agréable à (...)

Le « camarade rousky » de Jean Giono

Un article de Michel Patinaud

Dans sa nouvelle peu connue « Ivan (...)

Creuse 1917, Histoire du soviet de La Courtine

Parayre (Régis) : « Creuse 1917, Histoire du soviet de La Courtine », (...)

14-18 les refus de la guerre d’André Loez

André Loez : 14-18 les refus de la guerre. Une histoire des mutins, Paris, (...)

Les carnets de Stéphane Gavrilenko

« Les carnets de Stéphane Gavrilenko. Un soldat russe sur le front de (...)

La première guerre mondiale de Pierre Renouvin .

Il s"agit du "Que sais-je ?" N° 326 .P U F .

Ma Vie de Léon Trotsky

Rieder, 1934. 256 pages

Dix jours qui ébranlèrent le monde .

De John Reed .EDITIONS SOCIALES, 1958. 381 pages .

La Grande Guerre de Pierre Miquel .

Paru en 2008 aux éditions Fayard dans la collection Histoire (...)

With Snow on Their Boots

The Tragic Odyssey of the Russian Expeditionary Force in France During (...)

Héros et mutins : les soldats russes sur le front français 1916-1918

Présenté par Eric Deroo et Gérard Gorokhoff , Gallimard-DMPA, 2010 (...)

1917, la révolte des soldats russes en France

De Rémi Adam , 2007 Éditions lbc , collection Histoire .

Les Fusillés de la Grande Guerre et la mémoire collective (1914-1999)

De Nicolas Offenstadt , Paris : Odile Jacob , 2000 .

Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918

Préface de Rémy Cazals, première édition : Maspero, 1978 ; rééditions Éditions (...)

 Les Mutineries de 1917

De Guy Pedroncini , Publications de La Sorbonne ,1967 .

Les damnés de la guerre .

Les crimes de la justice militaire (1914-1918) .

De Roger Monclin , (...)

La Mutinerie De La Courtine. Les Régiments Russes Révoltés En 1917 Au Centre De La France. de Poitevin Pierre

Auteur : POITEVIN PIERRE

Editeur : Payot

Parution : 01/01/1938

HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN FRANCE 1915-1920

de Rémi Adam .

HISTOIRE DES SOLDATS RUSSES EN FRANCE 1915-1920

Les (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31